Pour une approche géographique du mouvement des logiciels libres

Intervenant(s) : Pierre-Amiel Giraud

  • Langue : Français
  • Type d'événement : Conférence
  • Date : Jeudi 12 juillet 2012
  • Horaire : 11h00
  • Durée : 40 minutes
  • Lieu : Uni Mail R150

Résumé

Souvent, les chercheurs travaillant sur les logiciels libres observent ce qui se passe en ligne — sur les forges notamment — oubliant que les contributeurs ne sont pas des entités vivant dans les circuits du cyberespace, mais des habitants situés géographiquement.

Si une géographie émergente se construit des concepts innovants pour aborder de tels espaces numériques, des approches plus éprouvées peuvent également être mobilisées. On peut par exemple évoquer :

  • les recensions de contributeurs sur un fond de carte à l’aide de symboles ;
  • la géographie culturelle lisible à travers les logos des Groupes d’Utilisateurs de Logiciels Libres (GULL) ;
  • l’existence de hauts-lieux du logiciel libre tels que Les RMLL ou l’Open World Forum.

Finalement, l’approche géographique rend intelligibles des tensions, des conflits et des enjeux du logiciel libre d’ordinaire invisibles. Ainsi, elle est un outil indispensable pour assurer son devenir en tant que bien commun.

Biographie

Pierre-Amiel Giraud est doctorant en géographie (UMR 5185 ADES, Université de Bordeaux). Ses travaux portent sur la mouvance du Libre en Aquitaine et au Québec. Il s’intéresse notamment à la manière dont cette mouvance, quoique d’une certaine manière mondiale, a également des actions et des objectifs territorialisés voire territoriaux. Dans ce cadre, il participe au collectif Giroll. À titre personnel, il est aussi membre de l’APRIL et de l’APINC.

Documents joints

Slides
Slides (PDF - 4.4 Mo)